Aller au contenu. | Aller à la navigation

Navigation

Navigation
Menu de navigation

Mobilité

Projet Wallonie Cyclable

La Wallonie compte 116 Villes et Communes Pilotes Wallonie cyclable, réparties sur l’ensemble de son territoire, qui ont été sélectionnées suite à un appel à projets lancé au mois de septembre 2020. Elles se partagent un subside régional d’un peu plus de 60 millions d’euros destiné entièrement à financer des travaux d’infrastructures en faveur des cyclistes.

Ces communes ont été retenues sur base de leur potentiel et de leur stratégie en matière de mobilité cyclable utilitaire. Car l’objectif de ce subside est l’élaboration, sur leur territoire, d’une véritable stratégie de développement de l’usage du vélo au quotidien, à travers un réseau structurant qui relie différents pôles d’attractivité (gare, commerces, zoning, administration, hôpital, école, etc.).

Les Communes Pilotes Wallonie cyclable contribuent ainsi à la poursuite des objectifs régionaux en matière de mobilité des personnes, à savoir notamment atteindre en Wallonie une part modale vélo d’au moins 5% d’ici 2030 (voir pour plus de précisions : la Vision Fast 2030 et la Stratégie régionale de Mobilité). La mise en œuvre d’un réseau de Communes Pilotes Wallonie cyclable est d’ailleurs une mesure forte qui sera intégrée au nouveau Plan Wallonie cyclable en cours de finalisation.

Retrouvez le dossier de candidature de la ville de Virton : dossier

Retrouvez également le compte-rendu de la première réunion : compte-rendu

Actions sur le document

Voies vertes et Ravel

Différence entre pistes cyclables et voies lentes (RAVeL/voies vertes)

Piste cyclable

Le terme de piste cyclable désigne la partie de la voie publique réservée à la circulation des bicylettes et des cyclomoteurs à deux roues classe A. Les panneaux D7, D9 ou les marques routières prévues à l'article 74 annoncent ces tronçons.
Lorsque la voie publique comporte une piste cyclable praticable, indiquée par des marques routières, les cyclistes et les conducteurs de cyclomoteurs à deux roues classe A sont tenus d'emprunter cette piste cyclable. Cela s'applique aussi bien en agglomération qu'en dehors, pour autant qu'elle se trouve à droite par rapport au sens de leur marche. Ils ne peuvent pas emprunter la piste cyclable lorsqu'elle se trouve à gauche par rapport au sens de leur marche.

Voies lentes (RAVeL et voies vertes)

Le RAVeL est défini comme suit, selon l'arrêté du Gouvernement wallon du 30 janvier 2014 :"Les voies ouvertes exclusivement aux ussagers non motorisés tels que les cyclistes, les piétons, les cavaliers, réunissant des conditions suffisantes de largeur, de déclivité et de revêtement pour garantir une utilisation sécurisé des usagers de toute capacité et ayant pour emprise, soit un chemin de service le long des voies hydrauliques ou de grands ouvrages hydrauliques, soit une assiestte de voies de chemin de fer désaffectées, soit une voirie existante ou à créer, constituent le Réseau Autonome des Voies Lentes ou dénommé RAVeL"

Une voie verte est une voie de communication autonome réservée aux déplacements non motorisés, tels que les piétons et les vélos. Les voies vertes sont développées dans un souci d'aménagement intégré valorisant l'environnement, le patrimoine, la qualité de vie et la convivialité. En Europe, elles sont organisées dans le cadre du réseau vert européen.

Dans le langage courant, le terme RAVeL est souvent utilisé pour toutes les voies lentes.

Le code de la route

"Le RAVeL est une voirie publique au même titre que les routes et les autoroutes. Le Code de la Route y est d'application et chacun doit s'y soumettre. Il convient donc, notamment, de se conformer à la signalisation en place, de ralentire, voire s'arrêter, lors du croisement avec les routes,...
La circulation sur le RAVeL est régie par l'article 22quinquies du Code de la Route ayant trait à la circulation sur les chemins réservés aux piétons, cyclistes et cavaliers. Ne peuvent circuler sur ces chemins que les catégories d'usagers sont le symboles est reproduit sur les panneaux placés à leurs accès. Toutefois, peuvent également emprunter les chemins :

  • les véhicules de surveillance, de contrôle et d'entretien de ces chemins ;
  • les véhicules des riverains et leurs fournisseurs ;
  • les véhicules affectés au ramassage des immondices

Les usagers ne peuvent se mettre mutuellement en danger, ni se gêner.
Ils doivent redoubler de prudence en présence d'enfants.
Ils ne peuvent entraver la circulation sans nécessité.
Les jeux sont autorisés.
La vitesse est limitée à 30km/h maximum.

Autres rappels

Les cyclistes n'ont pas la priorité. La sonnette est obligatoire sur tout vélo et doit être audible à 30 mètres. Elle est particulièrement utile pour que les cyclistes puissent se signaler quand ils arrivent dans le dos des promeneurs. Les dépôts sont interdits.

Remarques

Dans la commune de Virton, le panneau rectangulaire des voies vertes comprent des piétons, un vélo (sans sycliste) et un cavalier à cheval.
Le symbole des cyclomoteurs n'est pas reproduit sur les panneaux, ni celui des vélos électriques. Ces derniers y sont donc interdits.

Actions sur le document
Actions sur le document