Aller au contenu. | Aller à la navigation

Navigation

Navigation
Menu de navigation
Vous êtes ici : Accueil / Loisirs / Tourisme

Tourisme

Maison du tourisme de Gaume

Actions sur le document

Patrimoine gustatif

Le pâté gaumais

Le pâté gaumais est une tourte de pâte levée farcie à la viande de porc marinée. Typique de la Gaume et composé de produits de la région, il est fabriqué tant par les bouchers que par les boulangers.
Il serait né à la fin du XIXe siècle, grâce au boucher Jean-Baptiste Leroux et à sa femme Octavie Subite, tenancière du Café de l’Avenue, qui pétrissait la pâte lors des temps libres de la journée.

Le pâté gaumais a été labellisé le 12 juillet 1998, et certifié par l'Union européenne comme produit régional de qualité le 9 octobre 2001. Il fait partie des cinq produits de bouche de Belgique francophone bénéficiant du label Indication géographique protégée (IGP).

 

Le Zigomar

Créé par la famille Munaut au milieu du siècle passé, cette boisson typique de Gaume est le fruit d’une macération d’aspérule odorante (plante sauvage de mi-ombre qui pousse sous les hêtres dans notre région) et de vin de pomme. Servi bien frais avec une rondelle d’orange, il vous régalera lors de fêtes printanières et estivales.

 

Actions sur le document

Patrimoine légendaire

Le Dâru

 

Animal mythique, à la chasse duquel on convie les niais ou les faquins que l’on munit d’un sac.

Ni chair, ni poisson, il est un mets de roi. Ni poil ni plume, son pelage vaut une fortune.

Son comportement est empreint du plus grand mystère.

Il n’a pas de milieu préférentiel.

Il vole et n’a pas d’ailes, il marche et n’a pas de pieds, il nage et n’a pas de nageoires.

Toujours solitaire, il ne sort que la nuit.

On peut le rencontrer au plus rigoureux de l’hiver, au milieu d’une tourmente de neige, quand le froid est si vif qu’il fait éclater les cailloux des chemins.

C’est notre yéti à nous.

 

Le Dâru ne sort exceptionnellement le jour que pour le carnaval de Virton.

Gletton de janvier-février 1999.

 

Les géants de Virton : Le Djean de Mady et la Djeanne

 

Djean de Mady est le héros populaire censé incarner l'esprit farceur, frondeur, festif, ingénieux du Gaumais, à l'image de Thil Uylenspiegel en Flandre ou Tchantès à Liège.
Le Djean est marié avec la Djeanne, une bonne vivante comme lui, et la première à rire de ses tours. Ses hauts-faits sont des farces légendaires à raconter en long et en large lors des veillées, mais l'épisode le plus connu est celui du Djean de Mady et du loup.

En effet, violoneux à ses heures, le Djean courait fêtes et noces avec son instrument, revenant chez lui fort tard, et souvent à travers bois. Jusqu'au jour où, par un froid hiver, revenant d'une noce les bras chargés de son violon et, surtout, d'un délicieux gâteau offert par les mariés, il s'aperçoit qu'un loup le suit. Djean ne fait ni une ni deux et grimpe dans un arbre. Le loup est visiblement affamé. La mort dans l'âme, Djean lui jette son gâteau. Las ! Le loup ne bouge pas. Djean sort alors son violon et, aux premiers accords, la bête s'enfuit ... "Si j'avais pensé à ce truc-là plus tôt, se dit Djean, j'aurais encore mon gâteau"...

 

Le Djean et la Djeanne ont leur géant, qui sortent notamment au carnaval de Virton / Saint-Mard et à la Foire aux Amoureux.

Galerie

Actions sur le document

Patrimoine architectural

Page en construction

Actions sur le document

Patrimoine artistique

Page en construction

Actions sur le document

Patrimoine religieux

Page en contruction

Actions sur le document
Actions sur le document