Aller au contenu. | Aller à la navigation

Navigation

Navigation
Menu de navigation
Vous êtes ici : Accueil / Actualités / Piscine - Ce que vous devez savoir

Piscine - Ce que vous devez savoir

Vous avez une piscine ? Voici ce que vous devez savoir pour ne pas impacter les réseaux d’eau

L’été se profile et vous êtes de plus en plus nombreux à installer une piscine privative. Vous le savez, ce type d’installation nécessite un entretien régulier. Ce que vous savez peut-être moins, c’est que le remplissage et la vidange des piscines peuvent avoir un impact sur le réseau de distribution d’eau et sur le réseau d’égouttage. Il faut donc être vigilant sur certains points.

 

Remplir sa piscine :

Le réseau de distribution connaît des « heures de pointe » où la demande en eau est élevée : de 7 h à 9 h, 12 h à 14 h, 18 h à 21 h. Il faut idéalement remplir sa piscine quand la demande en eau est faible pour ne pas faire chuter la pression dans le réseau.

Il est donc recommandé de :

  • remplir sa piscine durant la nuit (lorsque les consommations sont basses) ;
  • en journée, d’étaler le remplissage sur une période de 48 h minimum ;
  • d’être attentif à la météo : évitez le remplissage durant les périodes de sécheresse.

Vider sa piscine :

L’eau des piscines est généralement traitée par des produits chimiques tels que le chlore. Il faut donc « décharger » sa piscine en chlore avant de la vider. Les eaux sont ensuite considérées comme des « eaux claires ». Les eaux des piscines naturelles sont par définition des eaux claires.

Il est donc recommandé de :

  • stopper le traitement au chlore une quinzaine de jours avant la vidange ;
  • ne pas utiliser de produits chimiques pour le nettoyage ;
  • vidanger sa piscine durant une période sèche (afin d’éviter une surcharge des égouts si l’évacuation des eaux ne peut se faire par infiltration) ;
  • d’évacuer les eaux conformément au régime d’assainissement dans lequel vous vous trouvez :
    • si vous êtes en zone d’assainissement collectif : il faut respecter la hiérarchie d’évacuation prévue par le Code de l’eau :
      • infiltrer l’eau sur votre terrain (solution prioritaire),
      • évacuer vers un fossé ou un cours d’eau (si l’infiltration n’est pas possible),
      • évacuer via le réseau d’égouttage (en dernier recours mais cette option est à éviter).
    • si vous êtes en zone d’assainissement autonome : nous vous conseillons d’évacuer vos eaux déchlorées par infiltration sur votre terrain. Elles ne peuvent en aucun cas passer par votre système d’épuration individuelle. La quantité importante d’eau et les éventuels produits chimiques vont en altérer le fonctionnement.

 

>>> Plus d’infos ?

 

 

 

Actions sur le document