Saison cynégétique 2020-2021

Calendrier des chasses et battues 2020-2021
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
Sépultures historiques


Page précédente

Sépultures historiques

Inventaire des sépultures d’importance historique dans les cimetières communaux

La Ville de Virton vient de terminer l’inventaire des sépultures d’importance historique de ses cimetières, un travail long mais nécessaire pour la préservation du souvenir des défunts et la conservation du patrimoine funéraire.

Les cimetières sont des lieux de mémoire. Patrimoine singulier, représentatif de l’identité d’une communauté, ils conservent le souvenir de celles et ceux qui ont écrit un petit bout de notre histoire collective.
Les cimetières sont aussi des lieux d’art. Véritables musées à ciel ouvert, réserves d’archives considérables sculptées ou gravées dans la pierre, le métal et le bois, ils sont aussi des conservatoires des mentalités, des modes architecturales et du goût.

Au total, ce sont 535 tombes d’importance historique locale qui ont été répertoriées par le Service culturel, selon des critères établis par le Service Public de Wallonie (DGO5).

Concrètement, il s’agit de sépultures revêtant un intérêt patrimonial, historique, artistique, social, technique et/ou paysager.

Quelle sont les conséquences à ce qu’une sépulture soit reconnue comme « d’importance historique locale » ?

- Cette sépulture acquiert un statut de reconnaissance d’intérêt public.

- Son gestionnaire, privé ou public, a une obligation de conservation et d’entretien. L’entretien de toutes les concessions S.I.H.L. ou non, étant évidemment de mise.

- En cas d’abandon de sépulture par son propriétaire, celle-ci est automatiquement versée dans le patrimoine S.I.H.L. de la Ville de Virton.

Cette opération constitue en fait un gage de pérennité vis-à-vis de la mémoire collective envers les personnes qui ont marqué notre histoire locale.

Dépositaire d’un patrimoine à transmettre aux générations futures

Cet inventaire sera prochainement encodé sur un site internet spécialement dédié aux sépultures d’importance historique (www.cimetieresdevirton.wordpress.com) et deviendra ainsi accessible à la population. Le but étant de pérenniser la mémoire des défunts tout en la rendant visible par le plus grand nombre.

Obligation d’entretenir les tombes qui sont dans le domaine public, mais aussi privé

Il est peut-être important de rappeler que toute personne titulaire d’une concession est tenue de l’entretenir, que la sépulture soit reconnue comme d’importance historique ou pas. S’ils n’entretiennent pas correctement la tombe, la commune peut les mettre en demeure de le faire. C’est le cas, par exemple, si la tombe est délabrée, si elle s’effondre, si elle est en ruine.

Ça bouge dans les cimetières …

 En parallèle, d’autres projets ont été menés dans les cimetières communaux :

 1/ Appel à projet Pro Patria 14-18 et Pro Patria 40 - 45

En 2018, année du centenaire de la Première Guerre mondiale, le War Heritage Institute (WHI) a lancé le projet «  Nos Héros Oubliés 14-18  ». Ce dernier a suscité un large ralliement parmi les communes et en 2019, la Ville de Virton a pris la décision d’honorer ses soldats morts en armes. Avec le lancement des «  75 ans de la Libération  », nos cimetières comptent désormais aussi des macarons en souvenir de «  Nos Héros Oubliés 40-45  ».

Concrètement, le travail d’inventaire a permis l’identification de 62 soldats et résistants morts en armes lors de la Deuxième Guerre mondiale et de 25 soldats morts en armes lors de la Première Guerre mondiale.

2/ Mise à jour du logiciel GIGWAL utilisé par le Service Etat Civil. Ces recherches ont permis de compléter les données administratives de centaines de défunts, en vue d’un inventaire spécialisé à réaliser dans un futur proche pour le Service Public de Wallonie.

Ont été identifiés dans les cimetières communaux :

  • 207 anciens combattants
  • 136 prisonniers de guerre (rentrés ou non)
  • 150 résistants (morts en armes ou non)
  • 128 déportés
  • 305 fusillés et victimes de guerres (soldats, résistants, civils)

3/ Eté solidaire 

Le projet est axé sur le nettoyage des tombes d’importance historique revenues en propriété communale. Au total, 18 tombes ont été entièrement restaurées à Virton durant l’été 2020 par des étudiants, sous la houlette d’un ouvrier qualifié. Ces campagnes seront répétées dans le temps et permettront ainsi de conserver au mieux toutes les tombes historiques de la Ville de Virton.

4/ Des petites restaurations

Ce travail d’inventaire a aussi permis de relever les éléments de petit patrimoine à restaurer. Ainsi le calvaire du cimetière de Saint-Remy (1928) a retrouvé une nouvelle jeunesse. La tombe du résistant Willy Grabadyck (Saint-Mard) a quant à elle été complètement nettoyée et restaurée.

D’autres projets verront également le jour cette année.

 Informations complémentaires et photos :

Emilie GUILLAUME

Service culturel de la Ville de Virton

063 44 01 81

emilie.guillaume@virton.be

©2021 virton.be | Mentions légales | Contact mise à jour