Manifestations en forêt

Infos et Formulaire à compléter
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
Ronds-points


Page précédente

Ronds-points

Respect, solidarité, esprit de service
 
La zone de police de Gaume vous informe…
 
Circulation dans les ronds-points et utilisation des clignotants dans ceux-ci.
 
 
1) Quel que soit le type de rond-point, il ne faut pas utiliser ses clignotants pour y entrer, mais bien pour en sortir (19.2.1° cdlr).
 
2) Dans un rond-point avec bandes de circulation : tout changement de bande nécessite l’usage des clignotants gauches ou droits (13 cdlr), c’est pareil que sur n’importe quelle autre voirie. Le conducteur qui se trouve sur la bande de gauche et qui veut sortir doit au préalable serrer le bord droit de la chaussée (19.2.2°cdlr), ce qui veut dire que nombre de conducteurs sont en faute quand ils quittent un rond-point en partant directement de la bande de gauche à hauteur de la sortie. Ce faisant, ils ne sont bien évidemment pas prioritaires sur les usagers circulant sur la bande de droite, qu’ils aient ou non utilisé correctement leurs clignotants.
 
3) Dans un rond-point sans bande de circulation : c’est plus délicat...
Explication  : d’une part, un déplacement latéral nécessite théoriquement l’emploi des clignotants (13 cdlr), mais, d’autre part, il n’est pas obligatoire de serrer la droite dans un rond-point (9.3.1 al3 cdlr) sauf pour en sortir, ce qui fait qu’on n’imagine pas imposer les clignotants vers la gauche puis vers la droite pour un conducteur qui coupe au plus court, comme on le voit souvent, au sein de cette unique bande de circulation, et quand la voirie est bien dégagée. Par contre, si une circulation en file s’y est instaurée, l’utilisation des clignotants va bien entendu s’imposer pour changer de file (vers la gauche comme vers la droite).
 
4) A l’exception de ce qui vient d’être dit ci-dessus, l’usage des clignotants de gauche en continu (situation régulièrement observée), comme pour montrer qu’on ne quitte pas le rond-point n’est pas conforme au cdlr, car le conducteur ne fait que suivre le tracé de la chaussée circulaire et n’a pas besoin, dans ce cas, d’utiliser ses clignotants.
 
Source : Commissaire Olivier QUISQUATER
Cdlr = code de la route
©2017 virton.be | Mentions légales | Contact mise à jour