Fête forraine


Page précédente

Fête forraine

Le Conseil National de Sécurité impose des mesures strictes pour les fêtes foraines : le respect de la distanciation sociale, un nombre maximal de 200 visiteurs, l’obligation du port du masque pour les forains et les visiteurs (ou l’écran facial si le masque n’est pas possible pour raisons médicales). En outre, les moyens pour assurer l’hygiène nécessaire des mains doivent être mis à disposition aux entrées et sorties de la fête foraine et chaque stand doit mettre à disposition de ses clients du gel hydroalcoolique.

 

De plus, un système permettant de vérifier le nombre de clients présents sur la fête foraine doit être mis en place et un plan de circulation à sens unique doit être élaboré avec des entrées et des sorties distinctes. Cela implique de rassembler les animations et de les entourer de barrières de plus de 2 mètres de haut.

 

La police doit aussi veiller à ce que toutes les règles de distanciation sociale soient respectées dans les cafés, restaurants, terrasses… de la localité.

 

Convenons qu’il est difficile d’encore parler d’une vraie fête villageoise dans ces conditions. Outre l’impossibilité technique de placer tous les manèges dans le périmètre du centre en raison de leur hauteur et de la présence de lignes électriques, la mobilisation des moyens techniques et humains était disproportionnée pour une manifestation qui, en aucun cas, ne pourrait ressembler à une fête villageoise.

 

A quoi ressembleraient d’ailleurs des manèges entourés de grillages de plus de 2 mètres de haut au milieu de Saint-Mard, avec des policiers tout autour pour veiller à ce que les gens qui festoient respectent strictement les règles de distanciation, y compris dans les bistrots… Cela n’aurait rien d’une fête, juste un piège où attirer des gens qui seront forcément en situation de ne pas respecter les règles.

Le respect des règles de sécurité sanitaire imposées est donc impossible ; d’une part pour des raisons techniques (la dimension, notamment la hauteur de certains manèges, par rapport aux câbles électriques, ne permet pas de les rassembler tous au centre de Saint-Mard) et, d’autre part, pour des raisons humaines.

Les forains sont depuis le début de la saison très éprouvés économiquement. La fête à Virton de Pâques, en plein confinement, n’a pu avoir lieu. Après Saint-Mard, celles des autres villages sont très compromises. Le Collège de Virton a entendu leur appel au secours et leur a proposé deux choses :

- soit un grand et vaste endroit fermé localisé avec une gestion qui leur est propre ;

- soit une localisation dans toutes les entités par un manège, comme cela se fait dans d’autres grandes villes.

 

L’ancien champ de foire de Rabais est un espace délimité suffisamment vaste que pour échapper à toute impression d’enfermement, tout en permettant une gestion sanitaire dans le respect de ce qui nous est imposé : clôture, contrôle des accès, sens de circulation.

 

Ce rassemblement des manèges en dehors de tout village, en dehors de tout esprit festif villageois, à proximité du camping de Rabais, permettra aux familles, aux touristes …. de trouver une animation organisée dans le respect strict des règles sanitaires, sans risque de débordements … et aux forains de gagner leur vie.

 

Ainsi, ils s’y rassembleront, dans le respect de toutes les mesures anti-covid, du samedi 22 au dimanche 30 août prochain.

 

Pourquoi à ces dates ? Non pas pour faire concurrence aux fêtes des différents villages, mais parce que les forains ont un calendrier annuel bloqué et que cette période correspond aux dates pendant lesquelles ils se trouvent chaque année sur notre commune, village après village.

 

Heureux de cette proposition qui leur a été annoncée ce lundi 17 août, les forains ont créé avant même un retour vers l’Administration, l’affiche « Rabais en fête ».

 

Cette solution a suscité pas mal de polémiques sur les réseaux sociaux. Elles sont compréhensibles dans un premier temps car elles sont liées à une demande d'explications de la part de nos concitoyens. Cette solution trouvée permet à des acteurs économiques de tenter de survivre. Chaque année, des forains abandonnent le métier. Ils sont moins nombreux d'année en année. Nos fêtes communales ont encore besoin d’eux pour les années futures. Vous le savez, Virton n'a déjà plus de forains en août, malheureusement.

 

« Rabais en fête » n’est sans doute pas le titre approprié, car c’est justement pour dissocier l’animation foraine de l’esprit festif difficile à encadrer au milieu d’un village que nous avons dû prendre la décision d’interdire le rassemblement de tous les forains au sein des villages.

 

Les forains seront à Rabais, du 22 au 30 août 2020, samedi et dimanche de 15h à 24h, du lundi au vendredi de 16h à 24h avec grand tarif réduit le mercredi.

 

Nous sommes tous conscients que cette organisation ne remplacera bien sûr pas le grand vide laissé au sein des villages qui sont aussi en tant qu'entités, touchés de plein fouet par les mesures du conseil national de sécurité.

 

En cette année très spéciale, restons solidaires, compréhensifs et prudents.

©2020 virton.be | Mentions légales | Contact mise à jour