Saison cynégétique 2020-2021

Calendrier des chasses et battues 2020-2021
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
Chenilles processionnaires


Page précédente

Chenilles processionnaires

Depuis quelques années, les chenilles processionnaires se répandent de plus en plus dans nos régions. Elles possèdent des poils urticants microscopiques qu'elles expulsent de poches abdominales lorsqu'elles se sentent menacées. Ces poils sont extrêmement urticants et elles sont également très dangereuses pour nos animaux. Elles sortent de leurs oeufsaux alentours du mois de mai pour devenir papillon vers juillet/aout.

Voici les informations utiles transmises à leur sujet par l’Observatoire Wallon de la Santé des Forêts :

Comment les reconnaitre ?

La chenille processionnaire n'est pas encore très répandue sur notre territoire. Il est important de bien l'identifier avant de s’alerter, car elle peut être confondue avec l’hyponomeute ou le bombyx disparate.

La chenille processionnaire possède un corps caractéristique : la tête est brune ou noire, le corps possède des flancs blancs avec de longs poils argentés. Chaque segment du corps possède sur sa face dorsale une plaque brunâtre.

L’identification peut se faire en se posant quelques questions simples :

1) Les chenilles sont-elles présentes et s'alimentent-t-elles sur le chêne ? 

La processionnaire est spécifique au chêne. Si la chenille est présente sur une autre essence, haie, abri de jardin... il s'agit probablement d'une autre espèce de chenille.

2) Les chenilles sont-elles groupées ou en procession ? 

Les chenilles processionnaires vivent et se déplacent en groupe.

3) Observez-vous un nid soyeux sur l'arbre ? 

Les chenilles s'abritent dans un nid accroché au tronc ou aux branches charpentières.

Si au moins deux de ces caractéristiques sont rencontrées, il est probable que vous soyez confrontés à la chenille processionnaire du chêne.

Que faire si vous constatez la présence de chenilles processionnaires ?

La lutte contre les processionnaires est une affaire de professionnels. Les poils urticants des chenilles possèdent un très fort pouvoir allergène. L'utilisation des insecticides ou des nettoyeurs haute pression peuvent éparpiller ces poils et poser des problèmes pendant plusieurs années. Nous vous rappelons également que l'abattage des arbres n'est en aucun cas une solution.

Si vous observer la présence de ces chenilles sur un domaine public, prévenez votre administration communale. Si vous en observer dans vos propriétés privés, il est alors nécessaire de faire appel à un professionnel, la commune ne pourra pas intervenir.

Retrouvez différentes ressources :

©2021 virton.be | Mentions légales | Contact mise à jour