Page précédente

Rapport de la CLDR 2009

COMMISSION LOCALE DE DEVELOPPEMENT RURAL DE VIRTON
RAPPORT D’ACTIVITE 2009
 
 
CLDR : Composition et règlement
 
La CLDRde Virton a été installée en 2004 (1ère réunion 24/06/2004). La composition n’a pas subi de modification durant l’année 2009. Le règlement d’ordre intérieur est resté inchangé depuis son approbation en 2004 (Annexe 1).
 
Etat des activités durant l’année écoulée
 
En 2009, la CLDR s’est réunie à trois reprises : 29 juin (18 personnes), 22 septembre (20 personnes) et 17 novembre (22 personnes)
 
A ces réunions de la CLDR, il faut ajouter de nombreuses autres réunions de groupe de travail, à savoir les groupes de travail « Centre de Rénovation durable du Patrimoine lorrain », « portes de villages » et « presbytère de Ruette ».
 
1. Suivi de la 1ère convention (2006)
 
Le réseau de voies lentes reste un très gros projet de développement rural qui repose sur la réalisation de deux « tronçons majeurs » le long de la Vire et du Ton. Au final, ces voies permettront de relier les villages entre eux ainsi que Virton et les entités des communes voisines.
Plusieurs tronçons des fiches projets sont réalisés et bénéficient d’autres sources de financement : (Plan Mercure – Crédit d’impulsion – Plan Escargot). Pour la fin 2010, les deux tronçons majeurs seront en cours de finalisation. La CLDR centralise tous les aménagements et continue à suivre l’ensemble des projets de voies lentes.
 
2. Suivi de la 2ième convention (2008)
 
La convention exécution 2008 signée par l’autorité représentant la Région Wallonne et datée du 03/12/2008 porte sur les aménagements dans les villages, à savoir :
  • les abords et la sécurisation de l’école de Chenois
  • l’aménagement de la traversée du centre de Gomery
  • les abords de l’abreuvoir à Latour
 
Les avant-projets réalisés par un auteur de projet ont bien été suivis par la CLDR. Les travaux de cette convention seront mis en adjudication pour fin 2010
 
 
3. Suivi de la 3ième convention (2009)
 
C’est un projet qui nous motive depuis le début. Ce n’est pas la construction d’un simple bâtiment. La CLDR souhaite insta1ler un « Centre Lorrain du Patrimoine et de la Rénovation durable » (CLPR). L’activité de ce centre dépasse les frontières. Nous bénéficions de partenaires grand-ducaux et français. Pour financer son fonctionnement, un projet
INTERREG a été déposé en 2009. Le projet a été refusé. Nous avons contacté et reçu le 21 janvier 2010 les représentant de l’Institut de la Paix Dieu à Amay dans le but de former un partenariat avec eux. La réunion a été constructive. Toutefois un désaccord demeure au niveau de la sous-traitance des formations entre l’Administrateur, Monsieur Joris et les représentants du Centre de la Paix Dieu.
Le Ministre de tutelle a été contacté afin de donner son avis sur le sujet.
 
La structure juridique de ce centre sera une association de projet. Les membres de cette association auront un travail permanent de décision relatif aux formations, informations et séminaires. La mise en œuvre sera à charge du directeur et de sa secrétaire.
Le bâtiment a fait l’objet le 26 août 2008 de la réunion de mise en œuvre du projet. Le pré-projet a été transmis à Madame Franckard le 17/04/2009. Le projet est en attente des décisions européennes.
 
4. Suivi de la 4ième convention (2010)
 
La 4ième convention est l’aménagement du presbytère de Ruette. La CLDR a profité d’une de ses assemblées pour inviter les différentes associations du village de Ruette. La CLDR aimerait que les habitants de Ruette s’approprient le bâtiment. L’intérêt général doit primer et fédérer les associations. Le presbytère doit être un lieu d’accueil et de convivialité pour les habitants et un lieu de repère et de culture pour les visiteurs. Ce lieu peut accueillir des expositions évolutives en liaison avec les fiches projets.
 
5. Groupe Energie
 
Les travaux du groupe « Energie » rejoignent les objectifs du projet du
« Centre Lorrain du Patrimoine et de la Rénovation durable ».
26 mars 2009 : présentation des produits béton chaux -chanvre
Décembre 2009 : contact avec une entreprise de panneaux photovoltaïques pour les écoles de Bleid et Latour.
 
 
Réflexion sur l’ODR
 
Le nombre de participants à chaque réunion de la CLDR est la preuve de beaucoup de motivation de la part de ses membres.
L’organisation des CLDR a été reprise pour la 2ième année par un agent administratif. Comme nous l’avions déjà souligné dans d’autres rapports, la lourdeur des étapes à suivre pour une convention est à déplorer. Le challenge est de tenir en haleine les membres de la CLDR, les participants aux groupes de travail et même les politiques.
 
Les travaux de la première convention se sont terminés dans le courant de l’année 2009. Cette première convention qui portait sur différents tronçons de voies lentes appartenant à un réseau tracé par les membres de la CLDR est une réussite. La commune a profité d’autres sources de financement pour réaliser certains tronçons. Ceci a permis de donner une sensation de rapidité pour les membres qui ont participé à l’élaboration de ce projet.
 
 
 
 
 
Continuité et poursuite des projets
  • Réalisation en 2010 des portions de voie lente hors convention : surveillance des travaux
 
  • Réalisation en 2010 de 5 portes de village pour Bleid dans le cadre du remembrement. Ce projet est suivi par le groupe de travail « portes de villages » de la CRLR.
 
  • Poursuite de la campagne d’encouragement à l’hébergement, et d’installation d’une aire de mobil home.
 
  • Réalisation de nouveaux documents nécessaires pour le Centre de Rénovation durable du Patrimoine Lorrain (2009-2010)
 
  • Introduction d’une 4ième convention en 2010 : Maison de l’artisanat dans le presbytère de Ruette.
 
  • Préparation de nouvelles fiches projets (2010-2011) pour les présenter à la CRAT en 2011. Annexe 4
 
 
 
 
 


 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
COMMISSION LOCALE DE DEVELOPPEMENT RURAL DE VIRTON
 
 
 
 
RAPPORT D’ACTIVITE 2009
 
COMMISSION LOCALE DE DEVELOPPEMENT RURAL DE VIRTON
RAPPORT D’ACTIVITE 2009
 
 
CLDR : Composition et règlement
 
La CLDRde Virton a été installée en 2004 (1ère réunion 24/06/2004). La composition n’a pas subi de modification durant l’année 2009. Le règlement d’ordre intérieur est resté inchangé depuis son approbation en 2004 (Annexe 1).
 
Etat des activités durant l’année écoulée
 
En 2009, la CLDR s’est réunie à trois reprises : 29 juin (18 personnes), 22 septembre (20 personnes) et 17 novembre (22 personnes)
 
A ces réunions de la CLDR, il faut ajouter de nombreuses autres réunions de groupe de travail, à savoir les groupes de travail « Centre de Rénovation durable du Patrimoine lorrain », « portes de villages » et « presbytère de Ruette ».
 
1. Suivi de la 1ère convention (2006)
 
Le réseau de voies lentes reste un très gros projet de développement rural qui repose sur la réalisation de deux « tronçons majeurs » le long de la Vire et du Ton. Au final, ces voies permettront de relier les villages entre eux ainsi que Virton et les entités des communes voisines.
Plusieurs tronçons des fiches projets sont réalisés et bénéficient d’autres sources de financement : (Plan Mercure – Crédit d’impulsion – Plan Escargot). Pour la fin 2010, les deux tronçons majeurs seront en cours de finalisation. La CLDR centralise tous les aménagements et continue à suivre l’ensemble des projets de voies lentes.
 
2. Suivi de la 2ième convention (2008)
 
La convention exécution 2008 signée par l’autorité représentant la Région Wallonne et datée du 03/12/2008 porte sur les aménagements dans les villages, à savoir :
  • les abords et la sécurisation de l’école de Chenois
  • l’aménagement de la traversée du centre de Gomery
  • les abords de l’abreuvoir à Latour
 
Les avant-projets réalisés par un auteur de projet ont bien été suivis par la CLDR. Les travaux de cette convention seront mis en adjudication pour fin 2010
 
 
3. Suivi de la 3ième convention (2009)
 
C’est un projet qui nous motive depuis le début. Ce n’est pas la construction d’un simple bâtiment. La CLDR souhaite insta1ler un « Centre Lorrain du Patrimoine et de la Rénovation durable » (CLPR). L’activité de ce centre dépasse les frontières. Nous bénéficions de partenaires grand-ducaux et français. Pour financer son fonctionnement, un projet
INTERREG a été déposé en 2009. Le projet a été refusé. Nous avons contacté et reçu le 21 janvier 2010 les représentant de l’Institut de la Paix Dieu à Amay dans le but de former un partenariat avec eux. La réunion a été constructive. Toutefois un désaccord demeure au niveau de la sous-traitance des formations entre l’Administrateur, Monsieur Joris et les représentants du Centre de la Paix Dieu.
Le Ministre de tutelle a été contacté afin de donner son avis sur le sujet.
 
La structure juridique de ce centre sera une association de projet. Les membres de cette association auront un travail permanent de décision relatif aux formations, informations et séminaires. La mise en œuvre sera à charge du directeur et de sa secrétaire.
Le bâtiment a fait l’objet le 26 août 2008 de la réunion de mise en œuvre du projet. Le pré-projet a été transmis à Madame Franckard le 17/04/2009. Le projet est en attente des décisions européennes.
 
4. Suivi de la 4ième convention (2010)
 
La 4ième convention est l’aménagement du presbytère de Ruette. La CLDR a profité d’une de ses assemblées pour inviter les différentes associations du village de Ruette. La CLDR aimerait que les habitants de Ruette s’approprient le bâtiment. L’intérêt général doit primer et fédérer les associations. Le presbytère doit être un lieu d’accueil et de convivialité pour les habitants et un lieu de repère et de culture pour les visiteurs. Ce lieu peut accueillir des expositions évolutives en liaison avec les fiches projets.
 
5. Groupe Energie
 
Les travaux du groupe « Energie » rejoignent les objectifs du projet du
« Centre Lorrain du Patrimoine et de la Rénovation durable ».
26 mars 2009 : présentation des produits béton chaux -chanvre
Décembre 2009 : contact avec une entreprise de panneaux photovoltaïques pour les écoles de Bleid et Latour.
 
 
Réflexion sur l’ODR
 
Le nombre de participants à chaque réunion de la CLDR est la preuve de beaucoup de motivation de la part de ses membres.
L’organisation des CLDR a été reprise pour la 2ième année par un agent administratif. Comme nous l’avions déjà souligné dans d’autres rapports, la lourdeur des étapes à suivre pour une convention est à déplorer. Le challenge est de tenir en haleine les membres de la CLDR, les participants aux groupes de travail et même les politiques.
 
Les travaux de la première convention se sont terminés dans le courant de l’année 2009. Cette première convention qui portait sur différents tronçons de voies lentes appartenant à un réseau tracé par les membres de la CLDR est une réussite. La commune a profité d’autres sources de financement pour réaliser certains tronçons. Ceci a permis de donner une sensation de rapidité pour les membres qui ont participé à l’élaboration de ce projet.
 
 
 
 
 
Continuité et poursuite des projets
  • Réalisation en 2010 des portions de voie lente hors convention : surveillance des travaux
 
  • Réalisation en 2010 de 5 portes de village pour Bleid dans le cadre du remembrement. Ce projet est suivi par le groupe de travail « portes de villages » de la CRLR.
 
  • Poursuite de la campagne d’encouragement à l’hébergement, et d’installation d’une aire de mobil home.
 
  • Réalisation de nouveaux documents nécessaires pour le Centre de Rénovation durable du Patrimoine Lorrain (2009-2010)
 
  • Introduction d’une 4ième convention en 2010 : Maison de l’artisanat dans le presbytère de Ruette.
 
  • Préparation de nouvelles fiches projets (2010-2011) pour les présenter à la CRAT en 2011. Annexe 4
 
 
 
 
 


 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
COMMISSION LOCALE DE DEVELOPPEMENT RURAL DE VIRTON
 
 
 
 
RAPPORT D’ACTIVITE 2009
 
 

©2019 virton.be | Mentions légales | Contact mise à jour