Page précédente

Rapport de la CLDR 2006

Rapport de la Commission Locale de Développement Rural
 
Préambule
Le Programme Communal de Développement Rural de Virton a été présenté à la Commission Régionale d’Aménagement du Territoire le 8 mars 2006. Et c’est en juin que le Gouvernement wallon l’a approuvé pour une période de cinq ans. La CLDR a alors pu commencer ses travaux de mise en œuvre des projets du PCDR. Elle a tenu deux réunions plénières, le 20 juin et le 5 septembre, conclu sa première convention avec la Région Wallonne et diligenté un groupe de travail sur un projet précis. Mais en octobre se sont tenues les élections communales et le 4 décembre a été installé le nouveau Conseil communal. Durant cette période, La CLDR a préféré interrompre ses travaux pour éviter d’importer en son sein les débats électoraux et se protéger des conflits d’intérêt. Mais le groupe de travail créé en juin a poursuivi sa réflexion et ses consultations.
Au final, elle n’aura donc disposé que d’une courte plage de travail effective, mais qu’elle aura su mettre efficacement à profit.
Modification de sa composition et de son ROI
La CLDR n’a pas été modifiée en 2006. L’équipe qui a conçu le PCDR est celle qui a commencé à le mettre en œuvre. Les modifications interviendront au lendemain des élections communales, au début de l’année 2007.
Etat des activités de la CLDR
En 2006, la CLDR de Virton s’est essentiellement concentrée sur deux projets : d’une part la mise en œuvre de son projet prioritaire « voies lentes », objet de la 1re convention passée avec la RW, d’autre part le débroussaillage du projet « Centre de formation aux métiers du patrimoine ».
Le projet « voies lentes », aussi précis était-il dans la fiche-projet du PCDR, a soulevé dans sa mise en chantier nombre de questions que la CLDR et la Commune se sont attachées à résoudre : ordre de priorité dans la réalisation des tronçons, problèmes de propriété de certains terrains, synchronisation avec la réalisation d’autres tronçons réalisés avec d’autres sources de financement (plans Impulsion et Mercure).
Le projet « Centre de formation aux métiers du patrimoine », considéré comme projet-phare du PCDR de Virton par la CRAT elle-même, n’atteignait pas le degré de maturité du projet « voies lentes », mais posait également des questions autrement difficiles à résoudre. La réussite de ce projet repose en effet moins sur la construction d’un bâtiment que sur l’utilité et l’originalité des formations qui y seront dispensées et les partenariats qui seront noués avec les entreprises d’une part, les opérateurs de formation d’autre part. Consciente de l’importance du chantier et des enjeux, la CLDR a institué en son sein un Groupe de Travail chargé de formuler précisément les questions à résoudre et d’élaborer un plan d’action pour y parvenir. Constitué en juin, ce GT a organisé cinq réunions en 2006 : les 26/06, 30/08, 20/10, 24/10 et 07/12. La 1re fut consacrée à déterminer une marche à suivre, la 2ème, à rencontrer des personnes-ressources de la commune et de la province (architecte, opérateurs de formation), la 3ème consista en une visite du Centre de compétence Construform à Grâce-Hollogne, la 4ème servit à préparer la 5ème, au cours de laquelle furent étudiées les possibilités de partenariat avec l’Institut Pierrard d’une part, avec l’intercommunale Idélux d’autre part. Fin 2006, les orientations majeures de ce projet avaient ainsi pris forme.
La CLDR s’est également penchée sur les autres projets du lot 1, de manière plus succincte, essentiellement pour définir des stratégies d’action et des priorités pour le travail à accomplir en 2007. Elle a ainsi constitué un deuxième Groupe de Travail, chargé de préciser le concept de porte de village et a demandé à la Commune d’effectuer une série de démarches pour préparer la mise en chantier d’autres tronçons du réseau de voies lentes.
 
Calendrier des réunions :
- CLDR : 20 juin et 5 septembre ;
- GT « métiers du patrimoine » : 26 juin, 30 août, 20 et 24 octobre, 07 décembre.
Réflexions sur l’ODR
Au-delà de la réalisation des projets inscrits dans le PCDR, la CLDR a entamé brièvement plusieurs réflexions, qu’elle développera davantage dès 2007.
Une 1re réflexion porte sur l’articulation entre PCDR et Plan Communal de Développement de la Nature. Une présentation du PCDN a eu lieu en CLDR et des convergences dans les procédures comme dans les enjeux et les projets sont apparues clairement. Il a été convenu que, dans un premier temps, la CLDR serait informée des réunions de PCDN et vice-versa et que les membres d’une Commission intéressés par les travaux de l’autre pourraient y assister.
D’autres réflexions embryonnaires concernent les thèmes de la forêt et du logement, que la CRAT avaient jugés insuffisamment traités dans le PCDR. A ce stade, ces thèmes ont simplement abordés dans leur généralité et la nécessité d’un traitement, affirmée. Il a été décidé que le thème de la forêt serait élargi à la gestion de l’eau et abordé en concertation avec la Commission du PCDN.
Le temps a évidemment manqué pour creuser plus avant ces réflexions ; l’énergie de la CLDR est allée à la mise en oeuvre de ses projets prioritaires.
Projets à entreprendre
La Commune a décidé d’entreprendre un Schéma de structure. Cet outil précieux intéressera nécessairement la CLDR, puisqu’elle compte pousser sa réflexion sur la problématique du logement et puisque le PCDR compte plusieurs projets qui touchent à l’aménagement du territoire (aménagement d’espaces publics, réseau de voies lentes global).
 

©2019 virton.be | Mentions légales | Contact mise à jour